Table SEPT

Découvrez Océane, la maître d’hôtel au SEPT.

L’excellence du service du SEPT se traduit par une relation de proximité et de confiance entre le maître d’hôtel et le chef. Océane nous confie sa manière d’orchestrer minutieusement une équipe.

Comment êtes-vous devenue maître d’hôtel au restaurant gastronomique SEPT ?

Je suis diplômée d’un BTS Hôtellerie Restauration. Avant de rejoindre l’équipe du SEPT, j’ai voyagé pendant 5 ans. J’ai découvert l’Australie et travaillé dans une ferme puis un pub. Mon voyage s’est poursuivi en Irlande où je suis restée travailler deux ans dans un hôtel, un pub irlandais et un restaurant français.
Ces 5 années à l’étranger m’ont permis d’acquérir une meilleure pratique de l’anglais, un vrai plus pour dialoguer avec le client.
Je suis revenue à Toulouse pour faire partie intégrante de l’aventure du restaurant SEPT. A mes débuts, j’ai occupé le poste de chef de rang. Le chef de rang est responsable d’un groupe de tables et veille au bon déroulement du service sur celles-ci. Ce n’est que par la suite que j’ai évolué au poste de maître d’hôtel.

Qu’est-ce qui vous attire dans ce métier ?

Ce qui me tient à coeur dans ce métier c’est principalement le contact avec la clientèle. Être physionomiste, connaître les désirs et besoins de chaque client, ce qu’il aime et ce qu’il apprécie moins, dans le but de pouvoir lui proposer une prestation qui va au-delà de ses attentes.
La recherche de la personnalisation permet de créer une véritable expérience client en prenant soin de s’attarder sur chaque détail. En résumé, l’organisation doit être irréprochable.

Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier de maître d’hôtel ?

Un maître d’hôtel doit avoir des connaissances poussées sur l’accueil et le service en salle. Organisation, rigueur et sens des relations humaines sont des qualités indispensables. Il possède d’importantes responsabilités puisqu’il répartit les tâches, gère les équipes et fait preuve d’un esprit méthodique.
Le maître d’hôtel gère également les commandes, les mails et les réservations.

Il doit être capable de connaître par coeur chaque produit proposé par le chef, leur histoire, les différentes cuissons, les provenances. C’est pour cela que je travaille en étroite collaboration avec le chef Guillaume Momboisse pour être capable de raconter l’histoire de chaque plat.

Comment l’obtention de la première étoile fait-elle évoluer votre métier?

Ce qui me plaît aujourd’hui c’est faire partie d’un restaurant avec une étoile et partager cette récompense avec l’équipe du SEPT. Une consécration pour le travail du chef Guillaume Momboisse, mais aussi pour toute l’équipe, notre sommelier, notre pâtissier…
Je vais pouvoir gérer désormais une équipe de 5 personnes en salle, un bon challenge.

Un dernier mot?

L’histoire du restaurant SEPT, c’est une histoire de passion et de motivation. Un véritable challenge quotidien que notre jeune équipe relève avec fierté !

Table SEPT

Découvrez Océane, la maître d’hôtel au SEPT.

L’excellence du service du SEPT se traduit par une relation de proximité et de confiance entre le maître d’hôtel et le chef. Océane nous confie sa manière d’orchestrer minutieusement une équipe.

Comment êtes-vous devenue maître d’hôtel au restaurant gastronomique SEPT ?

Je suis diplômée d’un BTS Hôtellerie Restauration. Avant de rejoindre l’équipe du SEPT, j’ai voyagé pendant 5 ans. J’ai découvert l’Australie et travaillé dans une ferme puis un pub. Mon voyage s’est poursuivi en Irlande où je suis restée travailler deux ans dans un hôtel, un pub irlandais et un restaurant français.
Ces 5 années à l’étranger m’ont permis d’acquérir une meilleure pratique de l’anglais, un vrai plus pour dialoguer avec le client.
Je suis revenue à Toulouse pour faire partie intégrante de l’aventure du restaurant SEPT. A mes débuts, j’ai occupé le poste de chef de rang. Le chef de rang est responsable d’un groupe de tables et veille au bon déroulement du service sur celles-ci. Ce n’est que par la suite que j’ai évolué au poste de maître d’hôtel.

Qu’est-ce qui vous attire dans ce métier ?

Ce qui me tient à coeur dans ce métier c’est principalement le contact avec la clientèle. Être physionomiste, connaître les désirs et besoins de chaque client, ce qu’il aime et ce qu’il apprécie moins, dans le but de pouvoir lui proposer une prestation qui va au-delà de ses attentes.
La recherche de la personnalisation permet de créer une véritable expérience client en prenant soin de s’attarder sur chaque détail. En résumé, l’organisation doit être irréprochable.

Océane, maître d'hôtel

Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier de maître d’hôtel ?

Un maître d’hôtel doit avoir des connaissances poussées sur l’accueil et le service en salle. Organisation, rigueur et sens des relations humaines sont des qualités indispensables. Il possède d’importantes responsabilités puisqu’il répartit les tâches, gère les équipes et fait preuve d’un esprit méthodique.
Le maître d’hôtel gère également les commandes, les mails et les réservations.

Il doit être capable de connaître par coeur chaque produit proposé par le chef, leur histoire, les différentes cuissons, les provenances. C’est pour cela que je travaille en étroite collaboration avec le chef Guillaume Momboisse pour être capable de raconter l’histoire de chaque plat.

Comment l’obtention de la première étoile fait-elle évoluer votre métier?

Ce qui me plaît aujourd’hui c’est faire partie d’un restaurant avec une étoile et partager cette récompense avec l’équipe du SEPT. Une consécration pour le travail du chef Guillaume Momboisse, mais aussi pour toute l’équipe, notre sommelier, notre pâtissier…
Je vais pouvoir gérer désormais une équipe de 5 personnes en salle, un bon challenge.
Et, bien évidemment, nous nous mettons en route vers la deuxième étoile !

Un dernier mot?

L’histoire du restaurant SEPT, c’est une histoire de passion et de motivation. Un véritable challenge quotidien que notre jeune équipe relève avec fierté !